Histoire des Juifs de Tunisie
Le Cimetière du Passage
Site : Le Borgel
Carrés au Borgel
Sépultures célèbres
Evénements
Etudes/Travaux
Médias
L'album
Liens
Contact
Visiteur N°: 555729
retour à l'accueil contact imprimer la page en cours www.leborgel.com comme page de démarrage
Recherche
A Tunis :

Les marbriers à Tunis

Henri Bokobza par sa fille Claudine Bokobza

Henri Bokobza était marbrier au 19, rue Bab El Khadra àTunis (05.1911/03.1982)
Il a commencé son métier de marbrier dés l'age de 10 ans au côté de son pére Youda, tailleur de pierres, pour l'aider à subvenir aux besoins de la famille, une fratrie de 6 enfants, dont il était l'ainé.
C'était une famille trés pauvre, et trés jeune, il a été confronté aux problêmes de la pauvreté et de la misère et, en a fait son combat pour la vie.
Il adorait le sport, et s'est passionné pour la boxe. Il a disputé de nombreux matchs dans la catégorie coq, sous le nom de Kid Brock, faisant le désespoir de sa mére Esther, qui vivait dansl'angoisse, de l'état dont elle allait retrouver son fils aprés les matchs.
Parti de rien, à force de travail, de courage, de persévérence, son goùt du challenge et du dépassement de soi, et, d'une foi sans faille, lui ont permis de se construire une bonne situation.
Son changement de situation, ne lui a jamais fait oublié ses débuts difficiles, il aimait et respectait la vie, et possédait les belles vertus de compassion, et d'empathie. Durant toute sa vie , il a fait du besoin de son prochain sa priorité, lui, l'homme humble qui n'avait aucun besoin matériel.
C'était un homme de paix et, ce qu'il a accompli, il l'a fait avec amour foi, dans le dévouement total et dans l' humilité.
Dans le domaine professionnel, outre les monuments funéraires, il a travaillé dans le batiment, les administrations, les grands hotels et, a réalisé de nombreuses fontaines et jets d'eau.
C'était un grand sioniste, il a aidé de nombreux juifs à faire leur alyahs, en se portant garant financièrement des éventuels frais de rapatriement (formalité obligatoire pour quitter la Tunisie), sans jamais se soucier des ennuis qu'il aurait pu avoir, à favoriser de nombreux départs de juifs de Tunisie.
Il a sauvé de la destruction de nombreux Sepher Thora, en les envoyant en Israël, il s'est occupé personnellement du conditionnement, soudoyant les douaniers qui venaient à son domicile pour vérifier le contenu du coffre, et le scellait afin, qu'aucune vérification ultérieure ne puisse profaner le Sepher Thora.
Il a apporté son aide au Rabbin Pinson, dés son arrivée à Tunis et, l'a aidé journellement à son installation et à la création de son école, grace à ses nombreuses connaissances, sa disponibilité, et à son sens du service. Le contact permanent avec le Rabbin qui était pour lui comme un frére l'a poussé encore plus loin dans la pratique journalière de la religion et, des misvots.
Il se sentait dépositaire et, non propriétaire de ses biens. Il disait "D...me donne pour que je donne ", il le faisait de grand coeur dans la plus grande discrétion, apportant son aide à tous ceux qui la sollicitaient, ainsi qu'à ses amis les bêtes, que les gens venaient jeter à sa porte.
Sa plus grande joie était d'aller prier à la syngogue, et de porter à bout de bras, les Sephers Thora trés lourds, qu'il était le seul à pouvoir sortir.
La priére était tellement importante pour lui, qu'il a été jusqu'à faire restaurer la mosquée de la rue Bab El Khadra afin que les fidéles musulmans puissent aller prier le vendredi.
C'était un grande âme, sa lumiére a éclairé tous ceux qui l'ont cotoyé.
Il repose en paix sur le Mont des Oliviers, et de là, il peut entendre monter toutes les prières.
Il a transmis l'amour du marbre à ses deux fils, Lucien ingénieur polytechnicien qui a monté une entreprise de marbre en Chine, et Gérard Meyer qui gére une marbrerie à Richon Le Tsion, que les deux fréres ont monté ensemble.
Ils ont réalisé dans les jardins de la Municipalité de Tel Aviv, une oeuvre constitué de 43 immenses stelles, à la mémoire des soldats tombés avant et aprés l'indépendance de l'état d'Israêl.
Gérard Meyer est un grand sculpteur, connu en Israël, il sculpte le marbre et le granit , il compte à son actif des dizaines d'oeuvres qu'il a déja exposé dans plusieurs en Israêl.

Gozlan

Jules Haddad

Conception et réalisation par Monique Hayoun Free counter and web stats
© Copyright 2004-2017LeBorgel.com. Tous droits réservés.